galderak

IZENA EMAN

topopass

eufres


  • Choeur_dhommes_Basque_GOGOTiK

    Concert du choeur d'hommes Basque GOGOTIK en l'église de Saint Jean Pied de Port à 21h

    Doazen kideak:

    Laurent_inchausp

  • Ballet_Royal_de_Flandre

    Une ouverture flamboyante avec une splendide rencontre. Celle qui réunit pour la première fois en France une des plus prestigieuses compagnies de danse classique avec ses 46 danseurs et le chorégraphe allemand Christian Spuck qui d’Opéra en Opéra construit une oeuvre singulière réclamée par les plus grandes maisons européennes. Et il fallait la grande technicité des danseurs du Ballet Royal de Flandre, son audace à investir tout type de répertoire pour s’approprier la pièce Le Retour d’Ulysse.

    Autour de l’attente de Pénélope, indifférente à la pression de ses soupirants avides de pouvoir, la scénographie originale et époustouflante sur des mélodies populaires des années 40,50 et 60 mêlées à la partition de Purcell, dessinent un ballet pour un grand soir. Une lecture actuelle de L’Odyssée qui a trouvé au Temps d’Aimer un port d’attache idéal.


  • Dantzaz

    vec de jeunes danseurs venus de toute l’Europe, mus par le désir fou de faire le grand saut dans la vie professionnelle, Dantzaz est unique en son genre. Peut-être parce que ses danseurs partagent cet appétit insolent de la jeunesse à plonger dans la vie d’une compagnie et de s’emparer des univers de chorégraphes de la scène internationale. Dans ce programme, leur énergie trouve écho dans les deux pièces commandées aux chorégraphes Jone San Martin et Jacek Przybylowicz qui ont respectivement nourri leur mouvement auprès de Forsythe et de Ohar Naharin (Batsheva). Et c’est avec une sorte d’instinct de survie poussé à son paroxysme, que ces jeunes danseurs laissent déferler leur énergie rendant leur désir de danser contagieux. Une “séquence” de danse sous haute tension, pour le plus grand plaisir du public.


  • GLiSSEGUNA

    Glisseguna 2014: animazioak, kirola, erakustaldiak, kontzertuak....

    Des animations en veux-tu, en voilà! De la glisse, du sport, des démos, des concerts et des talos au xingar.. au bord de la mer!


  • La_Coma__Cartel

    Le chorégraphe et metteur en scène Michel Schweizer est porté par un mouvement, toujours le même: aller à la rencontre d’un monde et réunir des communautés provisoires, éphémères. Aujourd’hui, Cartel avec son humour acidulé ne déroge pas à la règle. En rassemblant un ancien danseur étoile de l’Opéra de Paris, Jean Guizerix et un jeune danseur, Michel Schweizer convoque ici la parole d’une communauté emblématique d’hommes dont l’art de la danse leur impose très tôt de s’extraire du monde. Et d’accepter un jour, que l’âge les contraigne à rejoindre les conditions héroïques de l’homme ordinaire. Une mise à nu radicale et rare, un pas de plus sur l’établi du réel que sont les productions décapantes de la compagnie La Coma.


  • Laurats_du_concours_Reconnaissance

    Tabea Martin / Maxence Rey / Anu Sistonen

    Duet for two dancers / Sous ma peau / Against the flow

    D’année en année, il est devenu un temps attendu durant le festival. Ce temps privilégié qui fait du spectateur un gourmand défricheur, découvrant les chorégraphes lauréats de ce concours qui sacre les noms de demain. Le public de (Re)connaissance et ses 20 opérateurs de danse réunis, ont mis en lumière cette année trois femmes chorégraphes qui dans des styles radicalement différents, offrent à voir la diversité de ce que la danse transpire.


  • Ambra_Senatore

    «La danse est (aussi) un art du jeu». D’Italie, Ambra Senatore vient le rappeler avec une revigorante fraîcheur. Avec Passo elle se réjouie de se confronter à une composition de groupe.

    Démultiplication, duplication, escamotage, substitution, interversion: les danseurs s’amusent à nous confondrent. Ils brouillent nos réferences et délivrent toutes les nuances subtiles et profondes des jeux du corps qui mènent malicieusement sur la double voie de la quête de soi et de l’appartenance sociale. Une virée insolite au pays du même (ou presque). Au royaume de la photocopie, du copier-coller, qui donne un bout coup de talons aux clichés de la féminité, à la question du genre. Avec ses confrontations impromptues et son regard oblique sur nos attitudes et postures, la chorégraphe turinoise élabore avec finesse une danse espiègle, pleine d’humour qui il est rare fait rire. L’élégance et le style font ici le reste.


  • Cie_Vilcanota__Les_Blrots_de_RAVEL

    Un concert dansant déconcertant et réjouissant: L’homme d’habitude est le fruit d’une formidable rencontre entre les danseurs de Vilcanota et les musiciens des Blérots de R.A.V.E.L. Nul ne peut dire qui a apprivoisé l’autre le premier tant les onze interprètes de ce spectacle hybride à la couleur rock affirmée forment une seule et même tribu.

    Un batteur surréaliste à la poursuite de ses cymbales côtoie un ballet éthéré de ronds de fumée, une danseuse explosive se dissout dans la transe de lucioles colorées, de curieux spéléologues débitent une suite de mots absurdes tandis qu’un impressionnant tourniquet s’emballe à en perdre haleine!

    Et cette tribu unie par la poésie et une bonne dose de folie laisse surgir du flot d’images successives le langage commun de la musique et de la danse, pris dans un tourbillon jubilatoire.


  • Compagnie_Ex_Nihilo

    Un homme, une femme, et la danse comme langage pour exprimer la nécessité constante de l’être humain d’être en lien affectif avec l’autre, l’attachement des corps, révélateur des âmes. Ce duo sensible et puissant, primé dans de nombreux festivals, nous permettra de découvrir deux jeunes chorégraphes talentueux qui laisseront à coup sûr leur empreinte sur l’horizon de la Place Bellevue.


  • Cie_Sbastien_Perrault

    Découvert avec un solo époustouflant sur la scène ouverte des 20 ans du festival, Sébastien Perrault revient cette année avec une nouvelle création. Comme un temps de pause sur le chemin bouillonnant de ce magnifique interprète qui, nourri de ses multiples collaborations, prend aujourd’hui en chorégraphe le temps de questionner son geste. Tel un voyage onirique et déambulatoire dans cette partie mystérieuse et méconnue de l’individu qu’est l’inconscient, Nekyia plonge dans les abîmes de Psychée pour y déceler ses images et sa danse vibrante. Et danser pour être soi.


  • Mercedes_Ruiz_Espagne

    De Mercedes Ruiz on dit qu’elle a le “feu sacré”. habitée par cet art qu’elle cultive sur les scènes du monde depuis l’âge de 7 ans, elle en possède toute la maîtrise de la riche palette technique, excellant à en traduire les puissantes traditions avec une identité stylistique qui la rend incomparable.

    Lauréate du Concours international de Cordoba puis de celui de la Biennale de Séville, Mercedes Ruiz est célébrée comme une des meilleures danseuses de Flamenco actuelles. Accompagnée d’un musicien et d’un chanteur, elle révèle dans cette dernière pièce les influences qui ont nourri son parcours ardent. “La Reina del Flamenco” se dévoile, flamboie au rythme du cante et approche le souffle du Flamenco dans son intimité en offrant sa véritable danse: son bal de la parole.



topopass.com topopass.com topopass.com topopass.com

BILATZAILEA


KULTUR-TXARTELA

MonCin_Anglet

MonCiné Anglet

Bayonne_Circus

Bayonne Circus

Ttirritta

Ttirritta

Le_Journal_du_Pays_Basque

Le Journal du Pays Basque

Le_Select

Le Select

Cinma_lAtalante

Cinéma l'Atalante


Eskaintza guztiak


NIRE SOSLAIAAGENDAARTISTA ETA KULTUR GUNEEN AURKITEGIABERRIAKBESTE
AgendaKontzertuaArabaArtikuluakPlataformak
BerriakDantzaBizkaiaHariaTopo PASS
ArgazkiakAntzerkiaGipuzkoaIrratia
BideoakGazteentzatLapurdiHarremana
SoinuakZirkoaNafarroa Beherea
ForoakKarrikako arteaNafarroa Garaia
HarpidetzakPestaZuberoa
FestibalaEuskal Herritik kanpokoa
Zinema
Erakusketa
Hitzaldia
Beste
Atal guztiak

KALEa - tel: 0(033) 7 61 59 17 17 | Harremana | Partaideak | Legezko oharrak | iF Diseinuak - 2012